Actualité

La police cherche chaque année 3 000 nouveaux collaborateurs : une procédure plus efficace pour accélérer les recrutements

Une journée d’information destinée aux candidats inspecteurs de police a été organisée aujourd’hui, en ouverture d’une grande campagne de recrutement de la Police Intégrée. La police cherche à recruter chaque année quelque 3 000 personnes, aussi bien pour des fonctions civiles qu’opérationnelles. Une procédure de sélection plus efficace de maximum 18 semaines doit permettre aux candidats d’entamer leur formation et d’entrer en service plus rapidement. 

Les recrutements à la Police Intégrée suivent toute une procédure bien déterminée. Les candidats sont testés sur leurs connaissances générales et leur personnalité, avec en plus, pour les candidats opérationnels, l’épreuve sportive. De plus, chaque personne rejoignant les rangs de la police fait l’objet d’un screening. Tous ces tests sont évidemment nécessaires, mais pouvaient jusqu’à présent s’étaler sur une période assez longue. Certains candidats abandonnaient ou trouvaient un autre emploi en cours de route.

À présent, la procédure de sélection a été revue et rendue plus efficace. Certaines épreuves ont été adaptées ou informatisées. Dorénavant, les candidats doivent savoir s’ils sont sélectionnés dans les 18 semaines qui suivent le premier test. Les candidats aptes peuvent ainsi être recrutés plus rapidement.

« Cette évolution est le résultat d’années de travail », confie le commissaire général Marc De Mesmaeker. « Les nouveaux candidats peuvent enfin être recrutés d’une façon plus moderne et plus efficace. J’ai hâte de voir les nouveaux lauréats débuter une carrière passionnante et riche au sein de la Police Intégrée. J’espère qu’ils feront des émules. » 

Pour pourvoir les 3 000 emplois vacants chaque année, la police lance aujourd’hui une vaste campagne de recrutement. Le coup d'envoi de la campagne est donné par la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden lors d’une première journée d’information à destination des candidats, dans les bâtiments de la caserne Major Géruzet à Bruxelles.

« Je suis très fière aujourd’hui de pouvoir lancer cette campagne », déclare la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden. « La Police Intégrée est l’un des principaux employeurs du pays. Nous devons tout faire pour attirer suffisamment de candidats aptes. Nous avons donc besoin de mener des campagnes dans les médias, sur les réseaux sociaux, ou d’organiser des journées d’information comme celle-ci. Tout commence par la motivation; le reste, on s’en occupe ensemble. »

La nouvelle procédure de sélection s’accompagne d’une refonte du site web Jobpol, qui a été entièrement modernisé et rendu plus accessible. Une grande nouveauté est que les candidats peuvent désormais sélectionner eux-mêmes le moment du prochain test, et que certains tests peuvent être effectués à domicile sur ordinateur. « C’est vraiment une situation de win-win », estime Dominique Van Ryckeghem, directrice générale a.i., responsable notamment du service Recrutement et Sélection. « La digitalisation d’une série d’épreuves va accélérer le travail de nos services. Les candidats vont gagner en confort car ils pourront passer certains tests à domicile. »

Surfez sur Jobpol.be pour obtenir toutes les informations sur les emplois à la police et les prochaines journées d’information.